Alexis LÉGER dit Saint-John Perse
France

Alexis LÉGER dit Saint-John Perse

LEGER COCHOIS CAILLE LEYRITZ (de) DORMOY
Prosper Louis LÉGER
x
Adélaïde Marie COCHOIS du ROZOIR Augustin CAILLE
x
Stéphanie CAILLE née de LEYRITZ Photo
x
x
Alexis Edmond LÉGER
x
Augusta LÉGER née CAILLE
x
Amédée LÉGER
x
Renée LÉGER née DORMOY
Marie René Alexis LEGER
alias Saint-John Perse
Diplomate, écrivain
prix Nobel de littérature (1960)
Ambassadeur en 1933 et secrétaire général du Quai d'Orsay
o mardi 31 mai 1887 Guadeloupe, Pointe-à-Pitre
+ ca. 20 septembre 1975 France, Giens, Var
(frères/soeurs:- Eliane LÉGER- Marguerite DORMOY née LÉGER- Paulette LÉGER)
ax 26/04/1958, En vie / Living

SANS DESCENDANCE CONNUE

 

 

Principale source : ROGL

Source externe

Généalogie d'Haïti et de Saint-Domingue
Estelle & Jean-Paul Manuel © 1998-2009.
AVERTISSEMENT : CE SITE NE PEUT ÊTRE CITÉ COMME RÉFÉRENCE CAR IL RASSEMBLE DES DONNEES AUX ORIGINES DIVERSES QUI N'ONT PAS PU ETRE TOUTES VERIFIEES.
N'HESITEZ PAS A SIGNALER LES ERREURS.

Corrections : haiti.saintdomingue @ gmail.com
Révisé le dimanche 20 juin 2010

 

Saint-John PERSE

Commandeur de la Légion d'Honneur

Prix Noble de littérature

Saint-John Perse le site

 

Il est, sans aucun doute, l'Antillais qui a connu la plus extraordinaire ascension sociale. Rien ne le disposait à un tel destin. Ce fut pourtant un grand serviteur de l'Etat et un poète majeur du 20è siècle, consacré par un prix Nobel de Littérature.

Son enfance se déroule sans problèmes dans une ville et une île qu'il quitte à 11 ans, dans lesquelles il ne reviendra jamais.

Son père, notaire à Pointe-à-Pitre, et sa mère, fille de planteurs, quittent la Guadeloupe en 1899, pour cause de violences raciales. A Pau, élève doué (droit, médecine, lettres), ami de Francis Jammes (dont le père et le grand-père sont nés en Guadeloupe), de Paul Claudel, du peintre Odilon Redon, d'André Lhote, premier théoricien du cubisme, de Gabriel Frizeau, amateur d'art éclectique, il fréquente dès 17 ans l'élite intellectuelle du moment.

Ambassadeur en 1933 et secrétaire général du Quai d'Orsay, il pressent le péril hitlérien. En 1940, démis de son poste par Pétain, il s'exile aux USA et consacre son temps à l'écriture. Il refuse de faire encore de la politique et de rejoindre de Gaulle. L'inimitié entre ces deux hommes est sans doute la cause de la non-reconnaissance du poète Saint-John Perse. La France gaulliste ne délègue aucun représentant à Stockholm, pour la remise du prix Nobel de littérature, en 1960, condamnant Alexis Léger à la solitude des êtres d'exception.

Il s'intéressera aussi à la philosophie, l'ethnologie et l'anthropologie.

C.Chéneaux (Ady Petitjean Roget)

 

Oeuvres

  • Éloges (1911)
  • Anabase (1924)
  • Exil (1942)
  • Pluies et Poème à l'étrangère (1943)
  • Neiges (1944)
  • Vents (1946)
  • Amers (1957)
  • Chronique (1960)
  • Poésie (1961)
  • Oiseaux (1963)
  • Pour Dante (1965)
  • Chant pour un équinoxe (1971)
  • Nocturne (1973)
  • Sécheresse (1974)
  • Œuvres complètes, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard (1972, volume entièrement conçu par le poète lui-même, y compris la "Biographie", les notes et notices, la bibliographie, etc., réédition augmentée en 1982)

Sites :