Cyprien LALOUBÈRE
Haïti

Cyprien LALOUBÈRE

LALOUBERE SALLES
x
x
x
x
x
x
Jean LALOUBÈRE
x
Marie LALOUBÈRE née SALLES
François Cyprien LALOUBERE
Négociant
o samedi 27 octobre 1798 France, Couture-sur-Garonne, Lot-et-Garonne
+ mercredi 6 décembre 1843 Haïti, Jacmel
(frères/soeurs:- François LALOUBÈRE- Marie VITAL née LALOUBÈRE- Jean-Baptiste LALOUBÈRE)
a& Marie Rose REMPLER

DESCENDANCE


Avec Rose LALOUBÈRE née REMPLER
1 ) "Ti Miss" LALOUBÈRE (ca. 1825-ca. janvier 1825)
2 ) Alexandre Cyprien LALOUBÈRE (3 juin 1826-3 juin 1888)

 

 

Principale source : JPM

Source externe

Autre source : AG

Généalogie d'Haïti et de Saint-Domingue
Estelle & Jean-Paul Manuel © 1998-2009.
AVERTISSEMENT : CE SITE NE PEUT ÊTRE CITÉ COMME RÉFÉRENCE CAR IL RASSEMBLE DES DONNEES AUX ORIGINES DIVERSES QUI N'ONT PAS PU ETRE TOUTES VERIFIEES.
N'HESITEZ PAS A SIGNALER LES ERREURS.

Corrections : haiti.saintdomingue @ gmail.com
Révisé le dimanche 20 juin 2010

 

Cyprien LALOUBÈRE

 
 
Négociant consignataire à Jacmel, Haïti
Né le 27 octobre 1798 - Couture-sur-Garonne, Lot-et-Garonne
Décédé le 6 décembre 1843 - Jacmel, Haïti , à l'âge de 45 ans

 

On pense qu'il arrive à Jacmel vers 1821 (?). 

On trouve aux archives du Ministères des affaires Etrangères à Paris des notes intéressantes dans lesquelles il est impliqué: 

5 août 1830: 
Mr Mollien, consul général de France au président Boyer (Haïti): "si les ordres cités naguères par votre sagesse eussent été rigoureusement exécutés par les Autorités de Jacmel, Mr Laloubère, je n'en doute pas, n'aurait pas aujourd'hui à se plaindre d'un nouvel attentat commis contre sa vie par vingt Haïtiens. Toujours confiant dans votre justice, Président, j'ose demander aujourd'hui prompte et sévère... contre les coupables". 

6 août 1830, 
Général Inginac, secrétaire général près le président à Mr Mollien: "je suis chargé de répondre à la lettre que vous avez adressée au président d'Haïti... dans laquelle s'est trouvée celle que vous avait écrite Mr le capitaine Fabre pour vous instruire du fâcheux événement arrivé à Jacmel à Mr Laloubère... Le commandant de Jacmel avait déjà rendu compte au président de l'attentat fait sur la personne de Mr Laloubère et... les ordres les plus précis avaient été expédiés au général Frédérique pour la recherche et l'arrestation des coupables...". 

18 août 1830: 
Mr Mollien Consul de France au ministre des Affaires étrangères à Paris: "L'affaire de Mr Cerfber (vice-consul aux Cayes) n'est pas la seule qui ait montré dernièrement le levain des haines entretenues contre nous dans le sud par l'imprudence de quelques Français mal dirigés, levain qui parait rarement dans le nord et dans l'ouest. Ainsi à la même époque, un sieur Laloubère, marchand français, était près d'être assassiné à Jacmel où il a fait une fortune rapide, pour avoir dit en public que les Haïtiens étaient des hommes sans foi et sans honneur, à qui il ne prêterait point un écu. Sur la plainte de ce Français, j'ai écrit au président, qui de suite a envoyé à Jacmel un de ses aides pour y faire arrêter les jeunes gens qui, dans leur rage patriotique contre Laloubère, l'avaient assommé à l'aide de bâtons. Laloubère aura bientôt complète satisfaction, ses ennemis seront punis, mais sera t'il plus sage ?...". 

Il meurt (aura t'il finalement été victime d'un nouvel incident, comme évoqué auparavant ?) "dans la maison située dans la rue du bord de la mer appartenant au citoyen Jean Pierre Hector (le général Rebecca)". Rose Rempler, qui, comme elle le précise dans son testament en 1857 dit "qu'elle l'a beaucoup aimé", lui fait élever un très beau mausolée (un obélisque de marbre blanc) dans le cimetière de Jacmel sur lequel on peut lire l'inscription suivante: "Ce mausolée lui a été érigé par son amie Rose Rempler qui ne cessera de le pleurer".

Source Alain Gauchery à Geneanet:
- personne: Archives du Ministère des Affaires Etrangères, Paris. Correspondance Consulaire et Commerciale. Port-Au-Prince. Tome 3, août 1830-1837

Tom Weir (ami de Kurt Gappa)