Alcibiade POMMAYRAC
Haïti

Alcibiade POMMAYRAC

POMMAYRAC VIERSET GIROUD PETITON CRAAN ELLIS DEWINDT DE_PALM
François POMMAYRAC
x
Marie-Agnès POMMAYRAC née VIERSET Médard GIROUD
x
Magdelaine GIROUD née PETITON Photo courtoisie de Danielle Fleurima Jacob CRAAN
x
Anna CRAAN née ELLIS Jacob Hendrick DEWINDT
x
Ana Maria DE PALM
François POMMAYRAC
x
Louise Scholastique POMMAYRAC née PETITON Jacob Nathaniel CRAANE
x
Jacoba Heddewe CRAAN née DEWINDT
Médard Joseph POMMAYRAC
x
Marie Wilhemina CRAAN
Joseph Clement POMMAYRAC
alias Albiciade
Poète, Entrepreneur et Architecte
o jeudi 23 novembre 1843 R.D., Santo-Domingo
+ jeudi 3 décembre 1908 Haïti, Port-au-Prince
(frères/soeurs:- Herminie POMMAYRAC- Jacques-François POMMAYRAC- Emile POMMAYRAC- Marie-Célie CLAN née POMMAYRAC- Mathilde J. Émilie SCHIESS née POMMAYRAC)
ax Amélie SYLVAIN
bx Suzanne BIROULET
cx Ulna BRUN
dx Marie-Rose Vertulie SANNON

DESCENDANCE


Avec Amélie POMMAYRAC née SYLVAIN
1 ) Alice Euchariste ORESTE née POMMAYRAC (ca. 1863-28 janvier 1948)

Avec Suzanne POMMAYRAC née BIROULET
2 ) Céline POMMAYRAC (1 septembre 1867-9 mai 1925)

Avec Ulna POMMAYRAC née BRUN
3 ) Antonine MARTIN née POMMAYRAC
4 ) Daniéla FONLLADOSA née POMMAYRAC (ca. 1874-)

Avec Marie-Rose Vertulie POMMAYRAC née SANNON
5 ) Massillon CAMILLE (12 mars 1887-ca. janvier 1953)
6 ) Camille POMMAYRAC (12 mars 1887-)

 

 

Principale source : JPM

Source externe

Généalogie d'Haïti et de Saint-Domingue
Estelle & Jean-Paul Manuel © 1998-2009.
AVERTISSEMENT : CE SITE NE PEUT ÊTRE CITÉ COMME RÉFÉRENCE CAR IL RASSEMBLE DES DONNEES AUX ORIGINES DIVERSES QUI N'ONT PAS PU ETRE TOUTES VERIFIEES.
N'HESITEZ PAS A SIGNALER LES ERREURS.

Corrections : haiti.saintdomingue @ gmail.com
Révisé le dimanche 20 juin 2010

 

Alcibiade Pommayrac 

(1844-1908)  

Biographie

Il n’a qu’un an lorsque ses parents quittent Santo Domingo, où il est né, pour s’installer à Jacmel.

Avocat, puis directeur de la douane de sa ville d’adoption, son nom est associé à l’édification de nombreux bâtiments publics : marché en fer, hôtel de ville, hôtel de l’arrondissement, etc. Son œuvre littéraire, protéiforme, témoigne autant de son goût pour la poésie – membre actif de la revue « La Ronde »- que de son attachement à son pays.

Bibliographie

- Poésie :

  • « Les martyrs du Génie » (1899) ;
  • « Ode à Jacmel » (1899) ;
  • « Ode aux soldats morts pour notre indépendance » (1899) ;
  • « Hommage de Jacmel à Thoby » (1899) ;
  • « Ode à Victor Hugo » (1902) ;
  • « John Brown » (1904).


- Théâtre :

  • «Dernière nuit de Toussait Louverture », monologue en vers (1877).

- Essais :

  • « Réflexion sur la crise agricole, commerciale et financière d’HaÏti (1882) ;
  • « De la nécessité d’abolir en Haïti les droits à l’exportation, etc. » ;
  • « Un Conseil à mon pays.»