WILL OF BENJAMIN MARION

YAUHANNAH WILLS

WILL OF BENJAMIN MARION

THE EMIGRANT

 

"Testament de B. Marion, fait a sa Plantation ce 13 de Jenvier,1734."

"Au non du pere et du filis et du S'esprit Amen. fachent quil ni a nien de plus sertain que la mort ni de plus insertain quelle Lhoure disselle me trouvent grace Au Seigneur sain de Jugement et dintendement Jay fait mon testament comme il sent sait premierement je recommende mon ame a Dieu leprients de me faire misericorde pour la mour de mon Sauveur Jesus Christ A le gard de mon corps Je la bandonne a la terre laisen le soin de ma setpulture a ma femme et mes enfans. ARTICLE PREMIERE--A Legard de mes biens Jordonne Premierement que mes Executeurs Donneront au pauvre cinquante piece A Ceux que mes Executeurs Jugeront en auvoir le plus de besoin Jordonne ausy que toute mes legitimes deptes soit toute payee. ARTICLE SECONDE--Je Declare que lors que Jay etabty mon fils Gabriel et ma fille Gignilleat Je leurs ait Donne en consience tout ce que Je pouvois leur donner alors mais de plus Je donne a mon fils Gabriel une Obligation de deux cent Cinquante piece et toute linterrest il sera quile avec mes enfens et a legard de ma fille Gignilleat Javois promis un naigre a ma pettite fille Ester Gignilleat lers quelle seroit en age ou marree mais ayant Juge mieux a propos davoir plutot une Jeune naigraisse que le naigre meme le pere la choisy il lon nome files Je la donne dont a ma pettite fille Ester Gignilleat en dispose come bon luy sembtera. ARTICLE TROISSIONS--Je declare avoir etably mon fils Jean et mon fils Benjamin je leur ait donnes a chacun sents et Cinque acre de terre des terre que favois agete de Mr. John Gibbs avec chacun trois naigre bestieau brebis cheuvaux canvalle enfain tout ce qui faut pour une nouvelle plantation mais quand il arrive apres quelque Annes mon fils Jean ne peuvent rien faire, de sus a vendu sa terre a Neuf Izard et nayent plus de terre fay aite oblige de lui lesser avoir lusage de cent acre que jay a wasmesaw joignent celle que jay donnes a mon fils soul Jusque a ce quil soit, Pourveux ont corservera les chene blane et rouge que Jennay grand besoin pour lusage de cette plantations isy. ARTICLE QUATRIEME-- Je declare qua legard de mon fils Benjamin Je lui ait donnes tout auteme come jay fait a mon fils Jean an naigre en terre en tout autre chose mais quand arrive il la ausy vendu sa terre de Cent et Cinque acres de terre pour la some de fix cent piece que jay achette de lui Maime or Voisy le payement premierement il me deuvoit deux Cent piece dont je le tient quite et ses nerittiers et a legard des quatre Cent piece voicy comme ont a fait Benjamin devoit au enfans de Desfaits pierre guerain quatre cent piece le rese dune bands de Nuit cent piece sy bien que le Reste de Cette Obligations qui ait quatre Cent piece je la pren fur moy pour en faire entierrement payant ou nes Heritiers ainsy Je tiens quite mon fils Benjamin et fes Herritiers le dechargen entierrement des six cent piece et ses Heritiers ainsy la terre de cent cinque acres de terre Retourne a moi pour en disposer selon ma volonte. ARTICLE CINQUEIEME--A legard de mon fils Paul je lui ait donnee deux cent acres de terre a Wasmesaw goiguent celle que jay vendu a Monsieur Brathon disposer a sa volonte il a en ausy autems de naigre et toute autre choses come ses on eu. ARTICLE SIXEMS-- A legard de ma fille Marie Je Declare en la marrient que je lui donne un naigre qui sapelle gools et sa femme Susy et trois enfens Mommes Seray et filly et les autre enfans quelle poura avoir je les ait donnee avec autres choses pour sen menage le tout a ma fille Marie pour en disposer selont sa volonte. ARTICLE SEPTIEMS--tous mes enfens qui sont dehors et qui ont eu leur portions ne doivent attendre un Joto Dauvantage de se qui Reste Jordonne quon a chete a ma pettite fille Nensy une June naigresse de son age et quon lui donne son entretiens et son Eccole.. ARTICLE HUITIEME-- A legard de mes autre trois filles savvoir Anne Elizabeth et Judie en les marrient chacune aura tout autant que leur seur Marie eu la valeurs. ARTICLE NEUVEIEME-- A legard de ma chere femme je lui donne papa Ginis et les deux derniers enfans savoir Isaac et Lissete a en disposer selon son plaisr mais voicy une rude article et ne puis mon disposer cest que by ma femme venoit a ce marrier quil faut quelle sorte aves je luy ait donne ses chevaux et son menage ne seroit il pas chose injuste qun aitranger vieneroit dissiper le bien quil na point gannes mais Jay meilleur Opinion de ma femme et croy quelle demeurera veuve veurtneuse gouvernent sa famile en La Crainte de dieu comme elle a toujours faite sy elle fait Cela comme je lespere, je la constitue Executrix administratisse avec mon fils Pierre et mon fils Jacque lors quil sera en age de plus Je donne a ma famme tout les agneaux et vaux et autre viande qui se vendera au boucher pour avoir ses petite commodite, sur toute choses mon cher fils Pierre je vous Ordonne de ne lesser monquer, ni vos seurs selon leurs condition, ny votre cher mere qui vous a elevee avecque un sy grand douceurs si vous le faite le seigneur vous en benira at ores une bonne reputation en ce monde et cy vous le faite pas les petite corbeaux du dessert viendront vous Aracher les Yeux. ARTICLE DIXEMS--Touchent quelque argenterie de Realle bage pierrerie--tout ses petites choses sont a ma femme et pour ma tasse dargen il la donne a mon Pierre et pour les huits Exeus de poche et Cachette Pierre et Jacque les partageront pour mes boucle dargent Je les donne a mon fils Jacque et lors que Dieu ora Retire votre mere de ce Monde vous ne menqueras pas de Lenterrer contre moi. ARTICLE 11 EME--Apres done la mort de ma femme mon fils Pierre et mon Jacque orent tout Je leur donne toute mes terres qui font icy en gooskie et les cent acre a Wasmesaw tous les naigre avec tous seux qui Sacheteront jusque au partage tout le betail berbis cheuvaux et tout autre mouble et unmueble Pierre doit avoir le choix de deux plantation et si Jacque venoit a mourrir sen enfans le tout sera a Pierre mouble et inmouble mais le memme chose doit aitre ausy que si Pierre meur sen aitre marries le tout sera ausy mouble et Inmouble a mon fils Jacque Si mon fils Pierre veut sa Narrier se la ne doit nullement en paicher sa femme sera en la maison la mame chose que ma femme et mes fille, fait en Caroline sur ma plantation ce 13 janvier 1734 ARTICLE DERNIERS-- Je declare que Cecy Ait Mon derniers Testament et que touts autre sera de Nulle Valeur et Veut quil soit Exequte de point en point en foy de quoy Jay signes et sele de mon present seau en presence de--- B. Marion (Seal)

Signs et selle in presence De

Peter Guerin, Jas. Sanders, Daniel Galiot

"Before the Honr Thomas Broughton, Esqr., Lieutenant Governor, by virtue of a Dedimus to him directed, by his Excellency the Governor, May 2nd, 1735---Personnally came and appeared Peter Guerin and Daniel Galiot, being two of the Evidences to the Last Will and Testament above written, and being sworn on the Holy Evangelist, declared they were present and saw the above named Benjamin Marion the testator sign seal publish and declare the above instrument to be and contain his last Will and Testament and that he was at the same time of sound and disposing mind, memory and understanding to the best of deponents knowledge and beliefs and that they severally subscribed their names as witness together with James Sanders the other witness in presence of the said testator and at his request. Signed: Thos Broughton, Presdt."


HOME ~~~ WILL INDEX


1999Yauhannah All Rights Reserved