Lacs et Cours d'eau de l'ile d'Haïti

Etangs, lacs et Cours d'eau de l'ile d'Haïti


Nom du lieuTypeBohioCommuneDescription Géographique

Ravine-ChaudeSource HaïtiMirebalaisSource thermale ainsi appelée à cause de la chaleur de ses eaux; elle est

situé dans la commune de Mirebalais.

- On l'appelle aussi Ravine Puante à cause de l'odeur sulfureuse de ses

Ravine-PuanteSource HaïtiMirebalaisSource thermale ainsi appelée à cause de la chaleur de ses eaux; elle est

situé dans la commune de Mirebalais.

- On l'appelle aussi Ravine Puante à cause de l'odeur sulfureuse de ses

RaynaudRivièreHaïtiCayesjette ses eaux dans la Ravine du Sud

Real (El)RivièreR.D.Samana

ReauxRivièreHaïtiCayes

Redona (l'étang)EtangR.D.SamanaSud du morne Redona

Ribaie (la)RivièreR.D.NNAffluent du Grand Yaque. Rivière de la République dominicaine, la plus

considérable de l'île après l'Artibonite. Elle a deux embouchures placées à

300 toises l'une de l'autre dans les baies de Monte-Christ, et à 1.800

toises de cette ville. Elle traverse le district de Monte-Christ, la plaine

de la Vega Real, celles de Santiago de Caballeros et de San Lorenzo. Elle

a 295 kilomètres de cours. Elle se réunit à un quart de lieue de

Monte-Christ. Elle prend sa source au pic d'Yaque, à 2.500 mètres

d'altitude dans le Cibao. Plus de 20 rivières, se précipitant en partie du

versant septentrional du Cibao, vont grossir le volume des eaux du

fleuve: ce sont le Macabon, la Jimenoa, le rio Bao ou Cibao, l'Amina, le

Mao, l'Anibage, le Gurabo, la Caña, las lavas, le Salado, le Guayabin, la

Maguaca, le Givinal, le Manabo, le Yami, la Ribaie, la Quiniqua, la

Yacagua, le Barranco, le Janique, le Guyabin, le Chaquey, etc., etc., qui

charrient de l'or. Dans la province de Santiago Rodriguez.

Rico (el)RivièreR.D.BarahonaPetite rivière qui se jette dans la mer des Antilles entre les embouchures

du Yaque du Sud et du Nayanco

RinçonLacR.D.BarahonaDans la province d'Independencia.

Rios (los)RivièreR.D.Barahonase jette dans l'Etang Salé au Nord. Dans la province d'Independencia.

Rivière de CabaretBassinHaïtiJacmelC'est la rivière dite Petite Rivière de Cabaret qui alimente les

Bassins-Bleus et va se jeter dans la mer au pied du morne La Porte, après

avoir formé l'Eau Calme.

- Il y a deux routes pour y arriver: celle de Savanette et celle de la Petite

Rivière. En suivant ce dernier chemin qui se trouve au fond d'un vallon

et qui est le lit même de la Petite Rivière, on marche tout le temps dans

l'eau; mais ce désagrément est largement compensé par le plaisir qu'on a

de coups d'oeil magnifiques.

- Le chemin devient plus rude ou pour mieux dire, il n'y a plus de

chemin. On doit se hisser en s'aidant des mains, sur les gros rochers qu'il

faut franchir pour arriver aux bassins. En moins de dix minutes, on a fini

de gravir et l'attention est appelée par un spectacle nouveau.

- Devant soi s'étend le premier bassin-bleu, dont les eauxont une belle

couleur bleue à cause de leur profondeur.

- De là vient le nom de Bassin-Bleu

- Par un étroit sentier, on se rend au second bassin qui est le

Bassin-Palmiste. Au milieu se dresse un énorme rocher ayant la forme

d'une vasque, des interstices de laquelle s'élévent de jolis arbustes. Tout

autour l'au s'écoule comme d'une belle fontaine. Sur le bord côté Nord de

ce bassin se trouve un gigantesque palmiste, ce qui fait que l'on appelle ce

bassin, Bassin-Palmiste.

Puis, un peu plus haut, on trouve le Bassin-Clair. Dans ce bassin tombe

une grande chûte d'eau d'une hauteur de soix pieds à peu près. - Il est

moins profond que les autres, néanmoins et pas aussi large. A peine

quinze pieds dans sa plus grande profondeur, avec une largeur de quarente

pieds environ.

- L'eau est excessivement fraiche, froide même et clair au point que l'on

voit distinctement les poissons nager au fond. On pourrait y jeter une

épingle qu'un plongeur la retrouverait facilement. C'est à cause de la

Rivière MarionRivièreHaïtiAcul-SamediLa rivière Marion qui a sa source au morne Salnave passe près du Village

et sert de limite à cette commune et à celle des Perches. Elle prend sa

source des eaux des montagne de l'Acul Samedi.

Rivière-à-BaudinRivièreHaïtiPort-de-Paixtrivutaire des Trois-Rivières au sud

Rivière-à-CanotRivièreHaïtiJacmelse jette dans la mer des Antilles

entre les baies de Jacmel et de Bainet

Rivière-à-CanotRivièreHaïtiSaint-Marcjette ses eaux sur le rivage de la commune de St. Marc

Rivière-à-Couleuvres (la)RivièreHaïtiAbricotsRivière de la commune des Abricots. Il n'y a pas plus de couleuvre que de

citronnier dans Ravine des Citronniers. Comme elle serpente beaucoup

c'est d'où la cause de son nom.

Rivière-à-GaletsRivièreHaïtiTiburonse jette dans la mer des Antilles entre les pointes de l'Abacou et de

Rivière-à-Gravois (la)RivièreHaïtiCap-Haïtienformée de trois cours d'eau, traverse la Plaine du Nord qu'elle dévaste

dans les temps pluvieux, la Petite Anse, et va se jeter dans la baie du Cap

-HAïtien, à l'est de l'embouchure de la Grande-Rivière du Nord.

Rivière-à-MahotRivièreHaïtiJérémieaffluent à droite de la Grande-Rivière de Jérémie

Rivière-à-MulâtreRavineHaïtiGrande-Rivière du Nordtributaire de la Grande Rivière du Nord

Rivière-à-TénèbresRuisseauHaïtiGrande-Rivière du Nordaffluent de la Grande Rivière du Nord

Rivière-Froide (la)CascadeHaïtiJérémietributaire à droite de la Grande-Rivière de Jérémie.

Elle forme une cascade superbe.

Elle reste à sec pendant les 2/3 de l'année
Page 24 sur 30


Première Précédente Suivante Dernière Retour à Généalogie d'Haïti

Adapté du "DICTIONNAIRE GEOGRAPHIQUE ET ADMINISTRATIF UNIVERSEL D'HAITI" de Sémexant Rouzier

Généalogie d'Haïti ©1998-2002 Jean-Paul Manuel