Lysius Félicité SALOMON jeune
Haïti

Lysius Félicité SALOMON jeune

Précédent

Président de la République

Suivant >>

SALOMON NICOLAS
x
x
Photo
x
x
SALOMON
x
Jean Louis NICOLAS
x
Pierre Etienne SALOMON
x
Thulcide SALOMON née NICOLAS
Louis Étienne Félicité Lysius SALOMON
Duc de Saint-Louis du Sud, Grand cordon de l'ordre Impérial de la Légion d'honneur 1849
Président de la République d'Haïti - (1879-1888),
22° Ministre de l'Economie et des Finances 04/1848-01/1859
Sénateur sous Riché 1846
o vendredi 30 juin 1815 Haïti, Cayes
+ vendredi 19 octobre 1888 France, Paris, Passy
(frères/soeurs:- Luximon SALOMON- Irma PIERRE née SALOMON)
ax Haïti, 01/06/1848, Marie-Anne NICOLAS
bx Jamaïque, Kingston, 08/10/1872, Florentine Félicité POTIEZ
c& Jeanne Marie Léonie POTIEZ

DESCENDANCE


Avec Marie SALOMON
1 ) Ida FAUBERT (14 février 1882-23 juillet 1969)

 

 

Principale source : JPM

Source externe

Généalogie d'Haïti et de Saint-Domingue
Estelle & Jean-Paul Manuel © 1998-2009.
AVERTISSEMENT : CE SITE NE PEUT ÊTRE CITÉ COMME RÉFÉRENCE CAR IL RASSEMBLE DES DONNEES AUX ORIGINES DIVERSES QUI N'ONT PAS PU ETRE TOUTES VERIFIEES.
N'HESITEZ PAS A SIGNALER LES ERREURS.

Corrections : haiti.saintdomingue @ gmail.com
Révisé le dimanche 20 juin 2010

 

Louis Etienne Félicité SALOMON

Président d'Haïti du 23 octobre 1879 au 10 août 1888

1815 - Né aux Cayes
         - Sénateur sous Riché. 
         - Ministre des Finances et du Commerce sous l'Empire de Soulouque. 

1844 - Les Salomon s'agitèrent souvent, particulièrement avec Accau 

1849 - Duc de Saint Louis du Sud sous l'Empire

1859 - S'exile avec Faustin 1er
         - Passe plusieurs années à Paris et à Londres comme Ministre d'Haïti

1862 - Geffrard fait fusiller le frère aîné de Lysius (Pierre Etienne Luximon Salomon).

  • Après la mort de son frère aîné, tombé dans le soulèvement de Geffrard, Lysius Félicité Salomon fit suivre son nom du mot "jeune".

1879 - Président de la République d'Haïti
         en 1880, une banque fut installée à Port-au-Prince avec des succursales en Province. 

  • · Il acheva le paiement de la dette de l’Indépendance Nationale. 
  • · Il réorganisa l’agriculture au pays (par une réforme agraire sensée). 
  • · Il poussa parallèlement un début d’industrialisation d’Haiti. 
  • · Il poussa l’éducation en Haiti, aidé par son Ministre François S Manigat. 
  • · Il ouvrit un grand nombre d’écoles rurales qui furent performantes. 
  • · Il réorganisa l’École Nationale de Droit. 
  • · Il travailla à la Réforme de l’Armée d’Haiti. 
  • · Il entreprit la construction de plusieurs bâtiments publics d’importance. 
  • · Il fit admettre Haiti dans l’Union Postale Universelle. 
  • · en 1887, un câble sous-marin relia Haiti au continent nord-américain. 


1888 (10 août) - Salomon est renversé et part en exil en France 
1888 (19 octobre) - Il décède à Paris et il est inhumé au Cimetière de Passy, Paris, France


----------------------
Généalogie relations familles :

  • * Le grand-père et le père du président qui était des Cayes étaient originaires de la Martinique
  • * Toussaint Louverture, installa comme Juge aux Cayes, le grand-père du futur Président
  • * Pétion nomma son père (Pierre Etienne Salomon) Juge de Paix dans la même ville.
  • * Parrain d'André Chevallier

------------
EXTRAITS : 

The Salomon family, influential noirs of the South, were at daggers drawn with the volatile jaunes of Cayes. After a heated clash, the elder Salomon, accompanied by his 28 year old son, Lysius, and numerous followers, retired under arms to Castel Père, The Salomon plantation 2 miles West of Cayes. When a messenger came from Hérard, ordering the Salomons's arrest, he was sent flying with a volley of musket balls. Lazarre himself, top Geneeral of the regime, hurried to Cayes at the head of regiment and revoked the order. But as soon as the two Salomons incautiously left their stronghold, they were arrested anyway and hustled off by Hérard to exile at Neyba in the East.


*****
Lire :

  • - Corvington - 1804-1888 p.240 à 242
  • - Heinl, Heinl & Heinl, p. 176, 189, 197, 199, 211, 249, 257, 272, 
  • - J.C. Dorsainvil "Les Gouvernements Éphémères - p.204
  • - Saint-Rémy, Pétion et Haiti, Notice Biographique
  • - Roger Gaillard, 1880-1896 p.13, 355-à-359
  • - Semexant Rouzier, Tome II p.192
  • - Semexant Rouzier : Tome IV. p.60

***********************