Fabre GEFFRARD
Haïti

Fabre GEFFRARD

Précédent

Président de la République

Suivant >>

GEFFRARD COUDRO LEJEUNE BARBOTIN
Mathurin GEFFRARD
x
Louise GEFFRARD COUDRO-COUTRO
x
Photo Jean LEJEUNE de la TALVASSERIE
x
Marie-Anne LEJEUNE de la TALVASSERIE née BARBOTIN
x
Nicolas GEFFRARD père
x
Julie COUDRO François LEJEUNE de la TALVASSERIE
x
Marie-Claire dit Prinda
Nicolas GEFFRARD
x
Marguerite FABRE veuve GEFFRARD née LEJEUNE
Nicolas Guillaume GEFFRARD
Militaire
Duc de Tabara
Président de la République d'Haïti - (1859-1867)
o vendredi 19 septembre 1806 Haïti, Anse-à-Veau
+ samedi 28 décembre 1878 Haïti, Port-au-Prince
ax Haiti, 1828, Marguerite Lorvana McINTOSH

DESCENDANCE


Avec Lorvana GEFFRARD née McINTOSH
1 ) Laurinska MADIOU née GEFFRARD (ca. 1829-11 janvier 1859)
2 ) Clodomir GEFFRARD (ca. 1833-ca. janvier 1859)
3 ) Célimène CÉVEST née GEFFRARD (ca. 1836-ca. janvier 1910)
4 ) Cora MANNEVILLE-BLANFORT née GEFFRARD (ca. 1838-ca. septembre 1859)
5 ) Zéïla WINDSOR née GEFFRARD (ca. 1843-ca. décembre 1931)
6 ) Claire COQUIÊRE née GEFFRARD (11 juin 1844-ca. janvier 1870)
7 ) Angèle DUPUY née GEFFRARD (ca. 1846-ca. janvier 1921)
8 ) Lorvana GEFFRARD † (ca. 1848-ca. janvier 1848)

 

 

Notes :

Il prend comme prénom "Fabre" pour honorer son beau-père qui l'a élevé.

Principale source : JG

Source externe

Généalogie d'Haïti et de Saint-Domingue
Estelle & Jean-Paul Manuel © 1998-2009.
AVERTISSEMENT : CE SITE NE PEUT ÊTRE CITÉ COMME RÉFÉRENCE CAR IL RASSEMBLE DES DONNEES AUX ORIGINES DIVERSES QUI N'ONT PAS PU ETRE TOUTES VERIFIEES.
N'HESITEZ PAS A SIGNALER LES ERREURS.

Corrections : haiti.saintdomingue @ gmail.com
Révisé le dimanche 20 juin 2010

 

 Fabre Geffrard

 

Président du 15 janvier 1859 
- 13 mars 1867

1859-1867-Nicolas Fabre Geffrard-1806-1879.jpg (35501 octets)


- Né à l'Anse à Veau le 23 septembre 1806, fils posthume
- Élevé avec son demi-frère le Colonel Fabien Fabre. 
-------
1821 - Soldat à quinze ans dans le 13ème régiment
1843 - Capitaine prend part active à la révolution de Praslin 
            le 20 février, il est nommé Colonel pour commander l'avant-garde de l'armée insurrectionnelle
            ce qui lui valut d'être coup sur coup nommé général de brigade, commandant de l'arrondissement de Jacmel, général de division. 
1846 - Sur un soupçon de complicité avec les Rivièristes, on l'interna à Port-au-Prince; un conseil de guerre présidé par Soulouque l'acquitta.
            - Sous l'empire il devint chef d'état-major, duc de Tabara
1849 - Blessé à Azua le 5 avril
-------
Le Président Fabre Geffrard était un homme «instruit, distingué, aux vues larges». L'un de ses premiers soucis à son arrivée au pouvoir fut de travailler sur rétablissement des rapports réguliers entre Haïti et le Saint-Siège. Il envoya à Rome MM. Faubert et Boyer qui, de concert avec le cardinal Antonelli, arrêtèrent les termes d'un Concordat. Ce concordat, signé à Rome le 28 mars 1860, fut ratifié par le Sénat le 1er août.
-------
[En décembre 1858] une conversation familière avec Faustin 1er lui fit entrevoir que son dévouement était suspecté. Il comprit. Il s'embarqua clandestinement sur un canot et se transporta aux Gonaïves où, de concert avec Aimé LEGROS, il proclama la Révolution.
-------
Le Président Fabre Geffrard 1859-1867, est élu le 20 Janvier, soit 5 jours après le départ de Soulouque qu'il venait de vaincre. Assassinat par les conjurés de la conspiration Prophète, de sa fille Cora, mariée à M. Blanfort. Les assassins furent passés par les armes.

Geffrard intervint et sauva la République dominicaine, du péril dont elle était menacée par le plan de l'annexer à l'Espagne.

Bien que le prix de cette généreuse intervention fut une indemnité de 200,000 dollars, payée quelques temps après par le Gouvernement haïtien, sur un ultimatum de l'amiral espagnol Rubalvava, le geste de Geffrard trouva la sympathie générale et tout particulièrement la reconnaissance du peuple dominicain.

Le Président Fabre Geffrard vulgarisa l'instruction, en multipliant les écoles primaire de Droit, de Dessin, de Musique, réorganisa le Lycée Pétion ou Lycée National, ainsi que l'Ecole de Médecine et de Pharmacie. Il institua également des bourses, permettant aux jeunes haïtiens de faire leurs études en France.

Premier bateau à vapeur arrivé dans le pays (1861) "Le Geffrard". Inauguration du service Hydrauliques dans plusieurs villes de la République, et érection de fontaines monumentales, dont on peut encore voir quelques unes, à Port-au-Prince, au Cap-Haïtien, à Jérémie et Aux Cayes.
Organisation parfaite de l'Armée et notamment la Garde Nationale, Mission Militaire d'Instruction française.

Concordat signé entre Rome et Haïti. Premier Archevêque, Festard Ducosquer. Le gouvernement de Geffrard fut progressiste. Geffrard quitta le Pouvoir, le 13 Mars 1867 et s'embarqua pour la Jamaïque, où il mourut vers 1879.

En exil à la Jamaïque, il avait acquis une propriété magnifique : Torrington, ou il éleva ses petits-enfants. Plus tard, Torrington sera morcelé et le reste reviendra aux BOURKE, descendants de Geffrard établis sur place. J.Guerin

****
Lire : 
- J.-C Dorsainvil "Histoire d'Haïti" - Période Haïtienne - page 339
- Semexant Rouzier t.1 p.20