Jean-Pierre BOYER
Haïti

Jean-Pierre BOYER

Précédent

Président de la République

Suivant >>

BOYER
x
x
Photo
x
x
x
x
François J.P. BOYER
x
Françoise BOYER dite Victoire à BOYER
Jean-Pierre BOYER
Militaire
Président de la République d'Haïti - (1818-1843), Lieutenant de Laplume
o lundi 15 février 1773 Saint-Domingue, Port-au-Prince
+ mardi 9 juillet 1850 France, Paris, Père Lachaise
(frères/soeurs:- Mariette MOREAU née BOYER- Bonne BOYER- Souverain Brun BOYER)
ax Suzanne LEMITE
b& Arsaine Louise THOMAS
c& Louise Amélie Euphrosine GETIN
dx Jamaïque, Kingston, 1843, Marie-Madeleine LACHENAIS

DESCENDANCE


Avec Miss BOYER née LEMITE
1 ) Azéma BAZELAIS née BOYER (7 février 1802-21 octobre 1890)

Avec Arsaine ROULAU née THOMAS
2 ) Joseph Sydné BOYER (ca. 1792-2 août 1809)
3 ) Augustin Jean Pierre BOYER (30 septembre 1806-)
4 ) Pierre BOYER fils (19 mars 1808-)

Avec Louise Amélie "Émilie" Euphrosine BOYER LAFORESTRIE née GÉTIN
5 ) Alexandre BOYER (26 août 1807-)

 

 

Notes :

Autres alliances : familles CASTEL, ROCHE, FRANGEUL, BAILLY, NAU, CATHéRINOT, TRIMOULé, LESUEUR, BUSSY, BALAN, LIAUTAUD (dit LAFARGUE).

Principale source : JPM

Source externe

Généalogie d'Haïti et de Saint-Domingue
Estelle & Jean-Paul Manuel © 1998-2009.
AVERTISSEMENT : CE SITE NE PEUT ÊTRE CITÉ COMME RÉFÉRENCE CAR IL RASSEMBLE DES DONNEES AUX ORIGINES DIVERSES QUI N'ONT PAS PU ETRE TOUTES VERIFIEES.
N'HESITEZ PAS A SIGNALER LES ERREURS.

Corrections : haiti.saintdomingue @ gmail.com
Révisé le dimanche 20 juin 2010

 

Elevé en France, tailleur d'habits de son métier. 
  • 1797 - Promu Capitaine-adjoint à l'Adjudance Générale de Pétion le 20 mai. Lui sert de Secrétaire. 
                (Blessé à la bataille de Bellevue livrée par Pétion à Charles Belair). 
             - Sert sous Toussaint jusqu'à la guerre du Sud. 
  • 1799 - Passe alors du côté de Rigaud le 7 juillet 1799. 
  • 1800 - Se signale au siège de Jacmel. 
                Se rend en France avec Rigaud et retourne dans le pays avec Leclerc. 
  • 1802 - S'attache à Pétion lors du soulèvement du Cap 
  • 1802 - il est arrêté et déporté sur le Dugay-Trouin en rade du Cap 
                le Général français Boyé le sauve de la noyade à laquelle il avait été voué par Rochambeau. 
  • 1807 - Colonel chef de l'Etat Major 
  • 1808 - confirmé dans ce grade par le Sénat le 10 avril 
  • 1821 - 1er décembre Le Président Boyer est sollicité par la population de Santo-Domingo 
                pour chasser les Espagnols suite à la rétrocession de la France à l'Espagne
             - le 9 février le Président entre sans coup férir à Santo-Domingo
  • 1822 - Reconnaissance et légitimité par le gouvernement français :
             - août 1822 - Boyer, charge le Général français Boyé de négociations avec l'Etat français
  • 1823 - 31 juillet, les négociations avec Esmangart échouent dû à la clause sur la Souveraineté 
                extérieure par le Roi de France
  • 1824 - le 17 avril la Reconnaissance est signée en échange de l'indemnité de 40 millions de francs-or
  • 1825 - Publication du Code Civil
  • 1826 - Publication du Code de Procédure civile
             - du Code Rural & Code de Commerce
  • 1827 - 2 février l'Arsenal saute, incendie les magasins de l'Etat, perte de 5 millions de piastres
             - Conspiration cassée, montée par Quayer Larivière et J.L. Bellegarde pour favoriser Borgella.
  • 1831 - 12 et 13 août, un violent Cyclone ravage le département du Sud
  • 1832 - 8 juillet violent Incendie qui ravage Port-au-Prince
  • 1839 - Conspiration cassée soulevée par Guerrier avec Etienne Manga, Izidor Gabriel.
  • 1842 - 7 mai, un violent Tremblement de terre secoue l'île et détruit :
                Santo-Domingo, Santiago, Port-de-Paix et réduit le Cap en ruines
  • 1843 - 9 janvier, violent Incendie qui ravage une 20 d'îlets à Port-au-Prince
             - 13 mars, la révolution de Praslin l'oblige à donner sa démission 
             - Se rend en exil à la Jamaique, 
  • 1843 - le 23 août, Boyer quitte la Jamaïque avec la famille pour Southampton en Angleterre
             - le 23 septembre, il passe en France
             - première quinzaine de Juillet - il repasse à Kingston, après la saisie de, ses biens par l'Etat.
  • 1850 - Il meurt à Paris le 9 juillet 1850 à l'age de 77 ans dans les bras de son gendre Charles Bazelais. 
             - il est inhumé au Père-Lachaise


----------------------


Ses habitations : 

  •  Manègue, habitation sucrière, Arcahaie
  •  Garesché, habitation sucrière, Montrouis
  •  Torcelle, habitation sucrière, 
  •  Délugé, habitation sucrière
  •  Drouillard, habitation sucrière, Cul-de-Sac
  •  Maturé, habitation caféière, à la Coupe


**********************


Lire :

  • Rulx Léon "Simples Propos d'Histoire Edi: Henri Deschamps 1979 p.76
  • Eugène de Lespinasse - Gens d'autrefois, p.50
  • Saint-Rémy (des Cayes) : Pétion et Haïti, Etude monographique et historique par Saint-Rémy (des cayes, Haïti), pp:067, Livre VII